La carrière de compositeur de Laurent Juillet se partage entre divers univers artistiques. Il forme un binôme avec le réalisateur Lionel Bailliu pour lequel il compose la musique de ses films pour le cinéma et la télévision Fair-Play, Denis, Meurtre à Saint-Malo, Meurtre à Rocamadour et la série Innocente qui a fait partie de la sélection officielle du Festival de la Fiction TV de La Rochelle en 2016.

Laurent entretient également un lien étroit avec le label Kosinus pour qui il réalise régulièrement des albums sous la direction d’Eric Mallet. Son parcours musical l’a également amené à composer des musiques pour la série d’animation Wakfu, des musiques pour le jeu vidéo, des musiques de scène pour le théâtre ou encore pour la publicité et le documentaire. Il collabore aussi avec d’autres compositeurs en tant qu’orchestrateur sur plusieurs films (Il ne faut jurer de rien et Demandez la permission aux enfants musique de François Peyrony, Kerity la maison des contes musique de Christophe Héral, Dofus musique de Guillaume Houzé).

En parallèle de sa carrière musicale, Laurent est secrétaire général adjoint à l’audiovisuel de l’Union des Compositeurs de Musique de Films. Ceinture noire de Judo, il pratique régulièrement et encadre le groupe de jeunes compétiteurs de son club. Il partage sa vie entre la région parisenne, la Loire-Atlantique et la Savoie.

Laurent a suivi un cursus d’études musicales à l’Ecole Nationale de Musique et d’Art Dramatique de Saint Germain en Laye. Il en est sorti avec un premier prix de guitare classique, obtenu au sein de la classe de Javier Quevedo, et un premier prix de musique de chambre, décerné à l’unanimité avec mention spéciale du jury. Il a également suivi les classes d’écriture de Pierre Pincemaille, Jean-Philippe Bec et, au CNR de Rueil Malmaison, la classe de composition de Francine Aubin.